Monitoring de Protection dans les régions de Tillabéry, Tahoua et Maradi

Le Comité International pour l'Aide d'Urgence et le Développement - CIAUD est une Organisation non Gouvernementale Internationale de droit Canadien (935563-4 Corporations Canada) qui a pour mission de fournir une assistance humanitaire dans les situations de crise et le développement communautaire. L’ONG exerce au Niger depuis 2018 suivant l’arrêté numéro 00312 du Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses.

PROJET : Monitoring de Protection dans les régions de Tillabéry, Tahoua et Maradi

Image
Site d’accueil des personnes déplacées internes de Tillia Crédit Photo : CIAUD

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’engagement du HCR et de l’ensemble des acteurs humanitaires opérant dans les régions de Tillabéry, Tahoua et Maradi de disposer des données fiables sur les mouvements des populations et les incidents de protection. Le renforcement des réseaux communautaires de partages d’information et de collecte des données sur les problèmes de protection demeurent ainsi une priorité essentielle pour l’année 2020. De plus, dans le but d’apporter une réponse immédiate aux personnes ayant des besoins spécifiques (PBS), il importe tout autant de renforcer les mécanismes d’identification, d’assistance directe et/ou de renforcement de ces cas de protection.

À travers son partenaire le CIAUD CANADA, le HCR vise à exécuter le projet de protection en faveur des personnes déplacées internes et refugiés affectés par les conflits armés dans les régions de Tahoua, Tillabéry et Maradi au Niger.

 

Le présent projet de monitoring de protection et renforcement des mécanismes communautaires de protection des personnes déplacées et hôtes dans les régions de Tahoua et Tillabéry, couvrira deux (2) départements dont Tassara, Tillia dans la région de Tahoua, 3 départements dont Banibangou, Ouallam et Abala dans la région de Tillabéry, deux (2) departements dont Guidan Roundji, Madarounfa dans la region de Maradi et touchera les communautés hôtes, personnes déplacées et réfugiés près du site ZAR d’Intikane, de ces zones cités-ci-haut, notamment sur les questions de protection et les services y afférents.

L’objectif est de mettre en place un système de monitoring de protection dans les zones couvertes par le projet, à travers un réseau de moniteurs et points focaux qui œuvrent pour la prévention et le signalement des cas de protection dans leurs communautés.

Le CIAUD CANADA, travaillera en étroite collaboration avec l’ensemble des acteurs de protection dans les différentes zones et privilégiera une approche communautaire visant le renforcement des capacités des acteurs locaux en matière de protection.

Les activités de monitoring de protection continues permettront de mettre en place des mécanismes d’échanges d’information rapide et efficace en fonction des besoins de protection qui se présentent. L’amélioration de l'accès aux données sur la nature des risques et des vulnérabilités que connaissent les populations dans ces zones. Ceci afin d'identifier les causes, et utiliser les réseaux de points focaux pour augmenter la prévention et la réponse humanitaire dans les zones ciblées.

Problem: Les conséquences des conflits armés posent des risques de protection

La situation sécuritaire dans les zones cités-ci-haut est préoccupante du fait des attaques et menaces multiples sur les populations civiles dans les villages frontaliers du Mali et du Nigeria, du Nord Tillabéry et Tahoua. Ces attaques ont occasionné des mouvements de déplacées internes et ont fragilisé des populations hôtes et déplacées déjà vulnérables, avec tous les problèmes de protection que cela implique (risque d’exaction, enlèvement, viol, etc.).

Objectif Général : Renforcement de la protection contre les conséquences des conflits armés

Mettre en place des mécanismes de monitoring permanents des problèmes de protections dans les zones cibles du projet et aux frontières afin de faciliter le partage d’information, la prévention et l’assistance individuelle et/ou référencement des cas de protection aux seins des déplacés internes et populations hôtes.

Objectif spécifiques :

  • Mise en place et renforcement des réseaux communautaires de partages d’information et collecte de données sur les problèmes de protection dans les zones d’intervention du projet.
  • Identification, assistance directe et/ou référencement des cas de protection (Personnes vulnérables, à risques ou victimes), dans les zones d’intervention du projet.

Activités :

  • Réalisation de monitoring de protection continu dans les zones couvertes par le projet
  • Sensibilisation des communautés sur les thématiques de protection et de cohésion sociale
  • Formation des FDS et autorités départementales, communales sur les mécanismes de protection
  • Appui aux structures communautaires de protection
  • Évaluation rapide de protection ou évaluation de protection dans les zones non encore couvertes par les précédentes évaluations.
  • Cartographie des structures communautaires existantes, des acteurs, prestataires et services dans les départements couverts par le projet,
  • Assistance individuelle et directe aux personnes vulnérables ou à risques et Référencement des cas de protection.

 

Zones d’intervention 

Tillabery : départements de Banibangou, Ouallam et Abala

Tahoua :  départements de Tassara, Tillia

Maradi :  departements de Guidan Roundji, Madarounfa

Quelques Images





Atelier de sensibilisation à Tillia
Image
Image

Femme PDI confectionnant
un van traditionnel
sur le site de Tillia










Entretien des moniteurs avec
les PDI du site de Tillia

Image
Image

Sensibilisation de groupe de femme à Tillia






Contenus qui pourront vous intéressé

Le Comité International pour l’Aide d’Urgence et le Développement a pour Mission de fournir une assistance humanitaire dans les situations de crise dont notamment la famine, le désastre, les catastrophes naturelles, les conflits armés et de contribuer  au développement communautaire dans les pays en voie de développement afin d’aider les populations à acquérir leur propre autonomie.