LES ACTIVITES DU CIAUD CANADA AU BURKINA FASO

 

Depuis mai 2021, le CIAUD conduit le projet de prévention des flux migratoires, protection, assistance et recherche de solutions pour les réfugiés, les demandeurs d’asile, les migrants vulnérables, les enfants en mouvements et les personnes déplacées internes dans les mouvements mixtes dans les régions du Centre, Sahel, Haut-Bassin, Cascades et Est au Burkina Faso.

L’objectif de ce projet est de contribuer au renforcement de la protection des personnes sous la compétence de l’UNHCR dans les flux migratoires mixtes.

Les résultats attendus sont notamment :

  • La collecte et analyse des données migratoires dans les régions ciblées sont conduites ;
  • Le renforcement des capacités institutionnelles (y compris en matériels) en matière d’accès au territoire, de réception et de traitement des demandes d’asile est réalisé ;
  • L’assistance et le référencement des personnes ayant un besoin de protection internationale, ou en mouvements secondaires, des victimes de traite, des enfants en mouvement sont effectifs ;
  • Le renforcement des capacités des communautés sur la protection internationale, les questions de traite, les risques de protection liés à la migration irrégulière, l’existence d’un mécanisme national de référencement pour la protection et l’assistance des personnes en mouvement est réalisé ;
  • Des solutions alternatives à la migration irrégulière sont mises en place.
  • La poursuite des activités de renforcement des opportunités en faveur des jeunes à risques de s’engager dans les mouvements irréguliers.

 Les populations bénéficiaires de ce projet sont :

  • Réfugiés en mouvement secondaire ;
  • Les potentiels demandeurs d’asile ;
  • Les personnes identifiées à risque d’apatridie ;
  • Les enfants séparés et non accompagnés ;
  • Les personnes survivant (e) s et à risques des violences sexuelles et basées sur le Genre (SGBV) se trouvant dans les flux migratoires mixtes ;
  • Les personnes déplacées internes en mouvement secondaire dans les zones cibles ou effectuant des mouvements transfrontaliers ;
  • Les personnes vulnérables (à risque et/ou victime de traite).

 

QUELQUES REALISATIONS DE NOS ACTIVITES AU 10 AOUT 2021 :

  1. Formation de renforcement des capacités de l’équipe du projet sur la protection internationale dans le contexte des mouvements mixtes.

Dans un premier temps, CIAUD Canada a organisé pendant une semaine la formation de son staff Bobo-Dioulasso. Pendant une semaine le staff a été outillé sur les différents modules dont notamment la Protection internationale au sens du droit international des réfugiés et Mandat de l’UNHCR; le Cadre national de l’asile avec la CONAREF ; la migration mixte et le HCR ;l’apatridie et la protection internationale des apatrides ; la Protection de l’enfance ; la Protection des personnes victimes de traites et de trafic ;la protection des personnes victimes des Violences Basées sur le Genre (VBG) ; les principes du Monitoring de protection aux frontières ;les Codes de conduite du HCR et du CIAUD Canada et sur logiciel de collecte KOBO.


  

 

  1. Formation renforcement des capacités des membres de la Faitière des Transporteurs routiers du Burkina Faso sur la protection internationale dans le contexte de la migration mixte.

 

Cette s’est déroulée à l’hôtel Amiso de Ouagadougou où le CIAUD avec l’appui d’UNHCR a renforcé les capacités des transporteurs routiers sur la protection internationale dans le contexte de la migration mixte. Les participants étaient outillés sur les questions de protection internationale et le mandat de l’UNHCR ; le rôle et l’intérêt du HCR dans les mouvements mixtes ; le Cadre national de l’asile avec la CONAREF ; l’Exposé sur le Mécanisme nationale de Référence ; la Notion sur la protection des personnes victimes de traite ; l’apatridie et la protection internationale des apatrides ; la présentation du projet de Monitoring des frontières.

 

  

 

  1. Formation de renforcement des capacités des autorités centrales sur la protection internationale dans le contexte de la migration mixte.

 

Cinquante (50) Autorités centrales représentants les Ministères de la Femme ; des Affaires Etrangères ; de la Sécurité ; de la Défense ; de la Justice ; de l’Administration Territoriale ; enfin des transports et de la Mobilité Urbaine ; les Directions de la Police Nationale et de la Douane ; la CONASUR ; l’ONASER ; les hommes des médias notamment la RTB, SIDWAYA, Savane Média, OMEGA Média se sont vus renforcer leurs capacités sur les questions de protection internationale dans le contexte de la migration mixte à Bravia Hôtel de Ouagadougou du 03 au 04 août 2021.

 

Les participants ont reçu les informations sur les modules en lien avec la Protection internationale et le mandat de l’UNHCR ; le rôle et l’intérêt du HCR dans les mouvements mixtes ; le Cadre national de l’asile avec la CONAREF ; l’Exposé sur le Mécanisme nationale de Référence ; la Notion sur la protection des personnes victimes de traite ; la protection des Personnes Déplacées Internes ; la présentation du projet de Monitoring des frontières  

 

 

 .

Projet de Monitoring des Flux Migratoires (Mopti, Tombouctou, Gao)

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la politique de gestion de mouvements secondaires, de prévention, de réponses de la représentation HCR Mali et de son engagement avec l’ensemble des acteurs humanitaires opérant dans les régions de Tombouctou, Mopti et Gao de disposer des données fiables sur les flux migratoires au niveau des frontières.

Monitoring de Protection dans les régions de Tillabéry, Tahoua et Maradi

Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’engagement du HCR et de l’ensemble des acteurs humanitaires opérant dans les régions de Tillabéry, Tahoua et Maradi de disposer des données fiables sur les mouvements des populations et les incidents de protection.

Projet de monitoring de protection (Tillia et Tassara)

Atelier de sensibilisation à Tillia et à Tassara, Atelier de formation des moniteurs de protection, Visite du Directeur Général du CIAUD CANADA,....

Le Comité International pour l’Aide d’Urgence et le Développement a pour Mission de fournir une assistance humanitaire dans les situations de crise dont notamment la famine, le désastre, les catastrophes naturelles, les conflits armés et de contribuer  au développement communautaire dans les pays en voie de développement afin d’aider les populations à acquérir leur propre autonomie.